Tous les jours je me dis que j'ai de la chance d'être ne et de vivre dans un pays libre comme la France.  J'ai'aussi de la chance d'avoir pu faire des études, de faire un métier que j'aime et d'avoir un toit pour dormir. 

Ce soir je me suis promenée dans le quartier de Saint Germain des Près pour manger une glace. Un peu plus tôt dans l'après midi, j'ai acheté des stylos et des tonnes de cahiers et carnets chez Hema, ma boutique préférée du moment.

Je suis passée trois fois dans la rue Saint André des arts quand j'ai vu un papa et deux enfants allongés sur un matelas de fortune. 

Quand j'ai vu cette famille dans la rue, j'ai été acheté des pizzas et de l'eau pour leur donner. J'ai également donner des cahiers et des stylos à la petite fille. Elle était heureuse de recevoir ces cadeaux.  Elle m'a remercié plusieurs fois et m'a même envoyé un bisou avec la main, j'ai trouvé cela touchant.  

Cette famille syrienne à tout perdue en quittant leur pays et en arrivant en France.  

Ces enfants n'auront sans doute plus la possibilité d'aller un jour à l'école, mais je suis très contente d'avoir rendu le sourire à cette fillette le temps d'une soirée même si c'est pour une courte durée.  

À bientôt

La maîtresse en maillot de bain